jeudi 9 avril 2009

"Peace, Love, Unity and Having Fun" (edit 2)

Il y a des pépites qu'on oubliera pas.

On a groové dessus alors qu'on sortait à peine de nos couches. On comprendra aisément que j'ai beaucoup plus de mal avec le hip-hop actuel. Que lui est-il arrivé à celui là?


(pour ceux qui l'ignorent, le titre de cet article est la réelle devise officielle du mouvement hip-hop...ça donne à réfléchir quand même)



















lundi 6 avril 2009

La série à voir: Dollhouse (ou "Joss Whedon mon amour")




Ça partait mal. Et pourtant, Dollhouse, la nouvelle série de mon petit favori Joss Whedon s'annonce comme un rendez-vous surprenant à chaque épisode.


Dollhouse, c'est une entreprise secrête. Vous avez été repérés parceque vous fouiniez trop près d'un complot gouvernemental? Vous avez un passé de délinquant talentueux, bonne forme et esprit clair, mais il vous faudrait disparaître ou changer de vie? Dollhouse va s'interresser à vous. Contre cinq de vos années, Dollhouse stocke votre personnalité dans un joli petit disque dur et vide complêtement votre tête de tout ce que vous êtes.



La contrepartie, c'est que durant votre contrat avec la Dollhouse, on vous imprime à loisir la personnalité de quelqu'un d'autre capable d'accomplir les contrats que proposent de riches investisseurs. Vous devenez un pion, une coquille vide sur laquelle on imprime le motif que l'on souhaite. Mission de sécurité, protection de star, call girl de luxe et j'en passe, si l'on a assez de fric pour se payer la Dollhouse, on peut se commander la personne que l'on veut pour l'affaire que l'on veut. L'arrivée d'Echo, dernière recrue de ce réservoir à programmes ambulants va soulever des tas de questions.


Pourquoi ça partait mal? Tout d'abord parcequ'un projet de Whedon qui ne soit pas annulé voire discuté pendant des années avant sa mise en place, c'est un miracle. Joss Whedon, à qui l'on doit Buffy, Angel, Firefly et le court mais fabuleux Dr.Horrible n'a pas l'habitude de faire dans le facilement vendable et pour un producteur de télé, c'est flippant.

Ensuite parceque si l'on retrouve bien là les petits tics de Whedon, la SF qui pointe le bout de son nez dans un traitement réaliste, le personnage geek qui ne parle que par référence à de la culture populaire, la femme au pouvoir et la figure paternelle (qui ici accompagne chaque doll), on est quand même en droit de se demander dans les premiers épisodes si notre gourou de la télé n'a pas oublié un truc, la continuité. Le concept permet effectivement d'effacer complêtement ce qu'il s'est passé dans l'épisode précédent pour repartir à neuf.


Mais que l'on se rassure, passé le premier épisode, les évènements ont une empreinte. Et c'est le thème qui semble s'imposer avec un sujet pareil. Les personnages de Dollhouse ne semblent pas si facilement oublier ce qu'ils ont été menés à faire, à être ou à subir. On le savait pourtant depuis longtemps, si Whedon n'est pas un bon scénariste, c'est un excellent showrunner. Son travail s'inscrit sur la durée et sa patte se voit sur l'intégralité d'une saison, voire d'une série.

Jusqu'ici, entre l'identité, la mémoire, le libre arbitre, le trafic humain; une bonne dizaine de thèmes sont abordés, c'est fouilli, c'est bordélique, mais connaissant le bonhomme, il va encore nous gratifier d'un coup de théâtre magistral qui nous remettra tout ça en ordre logique.

Et on reprend même du cast de Battlestar...si c'est pas gage de qualité ça....

Mais bref, mis à part les constants plans contreplongée sur la minijupe de Eliza Dushku, cette obsession pour la voir sous chaque angle dans le pilote de la série, (notons au passage qu'elle aussi productrice du show, ce qui doit aussi influencer sur ces choix là) on continuera de surveiller ce qui s'annonce effectivement comme une bonne cuvée Whedonesque. Et si ça continue d'être aussi bon, ptet que je vous ferai un second papier histoire de finir de vous convaincre.

Ah oui, et dernier petit truc, comme à son habitude, le générique est à chier, il dure pas longtemps alors soyez patients mais voilà, vous serez prévenus...

vendredi 3 avril 2009

Printemps! Mise à jour et nouvelle playlist!

Enfin enfin enfin!




Suite aux petits messages pressants de mes Très Chers Lecteurs, on commence avec une nouvelle playlist (comme d'hab, en haut à droite) et ça va s'étoffer dans le week end!

Non sérieux, je vous assure, j'y bosse! Faites vous du bien aux oreilles pour patienter je vous promets une nouvelle série à voir ainsi qu'un film dans le week end! C'est pas beau ça, quand il y a une manif aujourd'hui en France, on s'en aperçoit!

Bon allez, j'y retourne et ça va gratouiller sec, moi je vous le dit!




Related Posts with Thumbnails