mardi 28 novembre 2006

Proverbe d'actualité

"Si l'ironie était sous forme de framboise, nous aurions de quoi faire beaucoup de tartelettes"

South Park

mercredi 22 novembre 2006

Love - The Beatles (EDIT)

Allez, un blog c'est fait pour ouvrir sa bouille.

Alors quoitesque je pense du "dernier album" des Beatles? Bein pour tout vous dire j'y suis allé un peu à reculons. Pas que je soies un fanatique mais rien que l'idée d'aller reprendre les bandes originales pour tout remélanger me paraissait bordélique mais intriguant.

Bon, j'expliques un peu le truc pour ceux qui ont pas suivi.

Au jour d'aujourd'hui, deux des Fabulous Four sont dans l'autre monde (paix à leur âme) et donc il reste Paul McCartney, Ringo Starr et leur ancien producteur. Sur un coup de tête, le producteur ainsi que son fils se sont dit: " Té, tu sais quoi Gary, j'aimerais bien refaire un truc avec la zique des quatres types là, tu vois, les gars avec les coupes au bol..." Et vavavoum, c'est parti, on ressort les bobines originales, un coup d'aspirateur dessus et on fait deux trois remix dans le garage pour servir un spectacle gigantesque à Las Vegas.

Jusque là, pas de problême, l'idée pourrait être sympa, remettre un coup de neuf aux vieux sons des Beatles (que j'adore tels qu'ils sont, soit dit en passant) et leur donner une nouvelle optique. Ca s'est déjà vu avec les excellents albums, que je vous conseille, "Army of me" et "Telegram", oeuvres remixées de Björk. Pourquoi pas, donc...

Mais bon, après une écoute, ça sent l'esprit amerloque à plein nez, même si les héritiers et les deux Beatles vivants ont donné leur accord: c'est surchargé, c'est du "toujours plus, toujours plus" et ça rends la zique des Quatres Garçons Dans Le Vent indéchiffrable. Et je parles de la musique pas du principe commercial derrière.

Alors oui, effectivement, la nouveauté c'est que pour une fois on pourra entendre la trompette de "Penny Lane" sur "Strawberry Fields Forever", ouah, le grand changement. Pourtant il y avait beaucoup à faire avec ça. Oui, je sais, je vais avoir des puristes qui vont me tomber sur le rable en me disant "AAAARGH! NON MAIS CA VA PAS? On touche pas aux Beatles". Et je suis bien d'accord, mais si on le fait, autant le faire avec classe.

Là c'est juste du patchwork qui aplanit toute l'intensité des morceaux originaux en enrichissant les passages délicats et en épurant ceux qui montaient en puissance. Juste un ou deux morceau sortent du lot et voient le principe fonctionner notamment le mélange de "Within You Without You" et de "Tomorrow Never Knows" qui, grâce à la composition encore très contemporaine de "Tomorrow Never Knows" arrive effectivement à remettre un coup de fouet aux accents psychédéliques de "Within You Without You".

Si seulement l'album avait été comme ça tout du long, mais là, c'est lourd, pénible à écouter pour un fan (pour un novice, j'imagines même pas) et pire que tout, sans interêt. J'attends quand même de pouvoir mettre la main sur le mix 5.1 de l'album qui pourrait sauver un ou deux morceaux de plus...

Mais en attendant à la question "Est-ce que "Love" est un coup commercial?"; sans hésiter, je réponds "Oh que oui, et même un mauvais parcequ'il aurait pu être vraiment interressant."

Mais ne désespérons pas, d'ici 7 ans, les morceaux des Beatles entrent dans le domaine public, on va peut-être voir enfin des remixs potables et le principe initial de "Love" pourra être réellement être mis en pratique.


Edit: Allez, histoire de rire un peu quand même... clickez ici

dimanche 19 novembre 2006

Le saviez-vous?

Nieuf moins siept éguiale dieux.
Donc Dieu existe.
Erickeramzy

samedi 18 novembre 2006

De la politique sur Internet

Alors il paraît que les prochaines élections présidentielles vont se jouer aussi sur le terrain de l'internet? C'est pas moi qui l'invente, il n'y a qu'à chercher le nom d'un personnage politique sur Google pour s'apercevoir rapidement que n'importe lequel d'entre eux a désormais un blog.

Et bien mes chers compatriotes, nous y voilà! Moi aussi qui anime un blog, moi aussi citoyen de France avec une voix, permettez-moi de pouffer.

Car oui, je pouffes et me moques, et je m'explique (bien que vous me voyez venir de bien loin, j'en suis sûr).

Que croient-elles ces courgettes humaines? Que parcequ'ils se lancent dans la mouvance, on va les suivre? Là j'avoue que je dois avoir manqué un chapitre...

Ce qui m'intrigue en fait, et la question que je me pose, c'est comment vont-ils maintenir leur discours, basé sur un principe de communication unilatérale et indiscutable dans un lieu aussi mouvant et interactif que le web? Alors bien sûr je ne doutes absolument pas de la capacité d'adaptation d'un personnel politique à de multiples remise en question, mais déjà que j'en voit la majorité d'entre eux patauger dans la semoule lors d'interview télévisées où la seule source de questionnement à laquelle faire front se retrouve sous la forme d'un seul journaliste déjà orienté, je m'inquiètes.

Et si ce n'était que ça. Il semble désormais évident pour tous que le net n'appartient pas aux gouvernements (sauf cas extrêmes et on voit ce que ça donne...), cela a été éprouvé et testé sous toutes ses formes.

Les lois Davdsi? Allons bon, quel internaute avisé était vraiment d'accord? Et je ne parle pas là de liberté de piratage, je parle du principe même de la libre circulation d'information, source même de l'internet et de certaines pratiques numériques (Linux et toute autre création sous license Creative Commons). L'idée de contrôler l'information sur internet est tout à fait impossible, et le fait que le gouvernement s'y emploie avec moults efforts est parfaitement ridicule. Selon moi, c'est tout à fait révélateur d'une incompréhension totale du support qu'est le net. Plutôt que d'aller avec le courant, les gros pontes de notre législation préfèrent faire front. Je trouve ça gentiment pathétique.

C'est vrai, qu'est-ce qui les empêchaient dans ce problême de téléchargement de trouver une solution laissant libre choix aux gens de s'endetter en toute légalité? Imaginez: le gouvernement trouve le moyen d'autoriser le téléchargement sous conditions de paiement d'abonnement.. genre t'as droit à tout à condition de payer 60 euros par mois... Les gens s'énerveraient au début mais finiraient par accepter, et les profits seraient regardables sur la durée. Considérant le comportement d'un téléchargeur compulsif, c'est une idée vicieuse mais beaucoup moins aberrante que la répression ponctuelle.

M'enfin, vous voyez ce que je veux dire, de toutes façons, ces gens là n'ont aucune espèce d'idée de ce qu'est un partisan de la no-life sur internet. Et là où je pouffes, c'est quand je vois qu'ils ont l'intention, ceux là mêmes qui n'y comprennent rien, de nous servir un discours politique sur ce média là.

Mes pauvres enfants, vous vous jetez dans la gueule du loup la tête la première...et avec le sourire en plus. Le net est une fosse pleine de gens, vous savez ces personnes de la masse populaire dont vous êtes censés arranger le quotidien. Oui oui, ces trucs avec des vagues prétentions d'avenir meilleur et parfois même des idées et des discours qui se tiennent pour y arriver.

Saviez-vous, mes chers prétendants et élus de mon coeur, que certains ont même décidés sans vous attendre que vos gestions et combines ne génaient pas leur propre organisation politique parallèle? Dans certains villages des elections virtuelles se sont organisées pour court-circuiter le boui-boui politique et aller à l'efficace. On assiste déjà à des "remplacement" de gouvernements par des organisations virtuelles et il n'y a rien d'étonnant à cela, tout le social en France (ou une très grande partie) repose majoritairement sur des associations, quant à parler de l'économie, il suffit de voir comment des grosses boites comme Universal ou Virgin ont leur influence sur les décisions de la politique culturelle française pour comprendre que les jeux politiques n'ont pas beaucoup de poids sur ce point.

Qu'on ne s'y trompe pas, je ne dis pas que le système ne peut pas marcher et que "tous derrière moi, soyons pounks jusqu'au bout des ongles et tout et tout", non, je dis juste que là, à ce moment précis où je rédiges cette note, j'ai bien l'impression qu'il y a une certaine incompétence générale au sein du personnel politique que nous avons, de droite comme de gauche (comme au centre) à appréhender et comprendre la société actuelle.

J'ai l'impression que ceux qui ont l'intention de nous gouverner sont à milles lieux de comprendre ce qu'ils ont entre les mains, leur matière première: les habitants de France. Et ils passent à la fois à côté de nos défauts comme de nos qualités.

Nous sommes un fantasme d'unicité de culture et de pensée chez eux. Rien que d'accepter que l'identité française est multiple et riche dans sa diversité les fait frémir. Exemple personnel: moi qui suis métisse, je ne me sens ni concerné par les discours sur les minorités de l'extrême gauche, ni par les discours sur les majorités de l'extrême droite. Je ne suis pas non plus élitiste, parceque je ne m'en sent pas les épaules et je ne suis pas non plus populiste parceque j'ai un peu plus d'estime de ce que je suis que ça. Je suis pas particulièrement riche, mais je suis pas non plus terriblement pauvre...Bref, j'ai toujours mon cul français, mais bombé à l'africaine du nord, entre deux chaises.

Par contre, un seul endroit où tout ceci n'a aucune espèce d'importance, c'est bien le net. Et ici, tout s'aplatit, qu'on soit riche, pauvre, étudiant, homme politique, black, ou roux, si on n'a pas d'idée ni d'interêt, ça se voit au premier coup d'oeil. Et j'ai bien peur pour eux, hommes et femmes politiques que le retour de bâton soit violent.

Au mieux, je pense que leurs efforts n'auront aucun écho sur ce terrain, au pire, cela confirmera à tous qu'ils sont dépassé par ce média là et par là même, par leur capacité à gérer les gens sur un autre terrain que leur raison sociale ou culturelle... Après je peut me tromper, mais sincèrement, je pense que tout ça n'est qu'une vaine tentative de renouer avec le peuple parcequ'elle part selon moi avec beaucoup de certitude et de maladresse.

En tout cas, je reste bon joueur et je leur souhaite bonne chance pour aller me convaincre par ce média là, tout le monde sait que le net n'est pas une source fiable d'information et que tout y est mouvant, le web est bien pire que les journaux sur ce point, c'est le peuple qui y fait la loi, pas une ligne éditoriale prévisible...

vendredi 10 novembre 2006

Deuxième Tour!

Les élections ne rencontrent pas franchement un grand succès, j'en suis un peu triste (8 votes pour une bonne centaines de visites, c'est dommage quand même) mais voilà * roulement de tambours* on continue avec la deuxième moitié de la playlist, et ce pour une semaine...

Pour ceux qui n'auraient pas vu où voter, c'est sur la page d'accueil juste avant la ClusterMap.

A vos souris!

mercredi 8 novembre 2006

lundi 6 novembre 2006

Nénette violette!


Merci à David Bowie pour m'avoir fourni les couleurs...(quand même, il est sympa ce David)

dimanche 5 novembre 2006

jeudi 2 novembre 2006

Un bonne prise de conscience dans ta tronche...

Trouvé via le site d'eMob, voici une petite application flash qui vous permettra, d'après un questionnaire en 15 étapes (assez court finalement) d'évaluer le nombre de planêtes dont on aurait besoin si tout le monde vivait comme vous.

Clickez ici pour votre prise de conscience rapide et efficace...

Pour certains ça peut monter jusqu'à 5 planêtes!!

Moi j'en suis à 1 planête et demi et j'en suis déjà horrifié...
Imaginez vous un moment, ca se compte en planêtes supplémentaires, il faudrait une demi planête de plus pour que tout le monde puisse avoir mon train de vie!

Mettez vos votes dans Labouata

L'urne de Labouata est ouverte!

Désormais vous pouvez voter pour vos morceaux préférés, si celui que vous affectionnez particulièrement n'est pas dans les dix premiers, pas de soucis, d'ici une semaine, j'éditerais le sondage pour voir vos préférences sur les six suivants...

D'ailleurs, le sondage vous permets de voter pour plusieurs morceaux à la fois.

Au final, n'hésitez pas, la playlist évoluera (dès Janvier) selon vos souhaits aussi!

Allez citoyens Labouatistes, à vos urnes!

Related Posts with Thumbnails