lundi 30 octobre 2006

Histoire Vraie


Petit strip qui fait désormais partie du Loveconcours organisé par Miss Gally et son Amoureux.

Fan Art pour Maliki

dimanche 29 octobre 2006

Kikoo!!!! Un pas de plus vers le skyblog lol :) !!

Ah, révélations et lever de mystère, Pico se dévoile un peu plus chaque jour...

Pour faire comme Amiante sur "Déflagration d'Ego", je récupère le questionnaire et prends le relai, en attendant de poster une image faite aujourd'hui:



1) Attrapez le livre le plus proche, allez à la page 18 et écrivez la 4ème ligne :

"-Parce que... Il y en a beaucoup?" Breat Easton Ellis, Glamorama.

2) Sans vérifier, quelle heure est-il ?

16 h par là...

3) Vérifiez :

15h45. Mon horloge biologique avance un peu...

4) Que portez-vous ?

Jean troué à l'usure et un haut merdeux. Un truc à carreaux et col Mao.

5) Avant de répondre à ce questionnaire, que regardiez-vous ?

Le blog d'Amiante.

6) Quel bruit entendez-vous à part celui de l'ordinateur ?

Ombre, ma chatte qui monte et descend de la fenêtre: Bom, fioup, bom, fioup, mrrrrew, bom, fioup...

7) Quand êtes-vous sorti la dernière fois, qu'avez-vous fait ?

Des courses ce matin. En même temps c'est à 5 minutes de chez moi...

8) Avez-vous rêvé cette nuit ?

Sûrement, mais j'en ai aucun souvenir. Par contre, le dernier dont j'ai souvenir était balèze. J'étais avec Miss Isa et je devais refaire la plaquette d'un resto/boucherie chevaline Les gars voulaient qu'on refasse leur logo. Je me souviens pas du nom du resto mais bien de leur slogan particulièrement frappant: "Ici on ponette mieux que personne".

Pour ceux que le verbe "poneter" reste pantois voilà en gros l'explication: travestir la viande de cheval en viande de poney. L'operation consiste à coller une tête de poney sur le corps d'un cheval.

Je devais faire un logo avec une tête de poney beige sur un corps de cheval brun. Les premiers essais faits sur ordi donnaient un cheval à 6 pattes avec une tête de poney séparée de quelques décimètres du corps. Après quelques tentatives, j'arrivais à faire en sorte que le cheval aie quatres pattes et une tête de poney beige posée sur son cou...

Une prochaine fois je raconterais mon rêve sur les sandwichs à la tripotte, sorte de saucisse de strasbourg de 20cm de diamètres et de 40cm de long coupées en deux et servant de pain.

9) Quand avez-vous ri la dernière fois ?

A l'instant, en écrivant mes rêves. Je suis un être à l'inconscient particulièrement stupide.

10) Qu'y a t-il sur les murs de la pièce où vous êtes ?

Mes contrats d'illustrations, une carte postale du chat en train de dormir à la belle étoile ("les hôtels de riches ont maximum cinq étoiles, celui des pauvres en a infiniment plus"), un grand poster de la sortie du Rocky Horror Picture Show, une carte postale de moi en Dr.Baugenbraüm composée par Tomtom, les affiches de la trilogie Starwars en Edition Spéciale, des lambeaux de tapisserie à cause de mon chat.

11) Si vous deveniez multimillionnaire dans la nuit, quelle est la première chose que vous achèteriez ?

La Suisse.

12) Quel est le dernier film que vous ayez vu ?

Moulin Rouge de Baz Luhrman, revu hier soir; hystérique et carrément déjanté, mais j'aime. De plus les reprises musicales y sont souvent étonnantes, de Bowie à Marilyn Monroe en passant par Police, déroutant.

13) Avez-vous vu quelque chose d'étrange aujourd'hui ?

Vu non. Mais mon appart' commencait à ne plus sentir le chien de mon colloc', ça c'était étrange!.

14) Que pensez-vous de ce questionnaire ?

Que pensez-vous de mes réponses?

15) Dites-nous quelque chose de vous que nous ne savons pas encore :

J'aurais laissé entendre que je ne donnerais mon "trou mignon" qu'à une seule et unique personne sur cette planête: Mike Patton. Depuis mes amis Perpignanais me menacent régulièrement en disant que si je ne fait pas ce qu'ils veulent, ils se fabriqueront des masques à son effigie pour pouvoir me besogner...

16) Quel serait le prénom de votre enfant si c'était une fille ?

Neya (encore un rêve)

17) Quel serait le prénom de votre enfant si c'était un garçon ?

L'autre.

18) Avez-vous déjà pensé à vivre à l'étranger ?

Considérant l'identité territoriale particulièrement marquée des catalans du nord, je pense déjà vivre à l'étranger, d'un certain point de vue.

19) Que voudriez-vous que Dieu vous dise lorsque vous franchirez les portes du paradis ?

"On r'met ça?" en se frappant deux fois la poitrine avec le majeur et l'index.

20) Si vous pouviez changer quelque chose dans le monde en dehors de la culpabilité et la politique, que changeriez-vous ?

Mon statut social afin d'arriver directement à la question 11.

21) Aimez-vous danser ?

Oui. Le plus souvent pas longtemps et sans que cela soit programmé (dans la rue, dans ma salle de bain, dans ma cuisine en me brûlant alors que je fais un gateau). A chaque fois, en fait, que j'ai un excédant de joie.

22) Georges Bush ?

50h26

23) Quelle est la dernière chose que vous ayez regardée à la télévision ?

Le truc de Drucker sur la 2 avec Sheila, les Pow-WOw, Kristin Scott Thomas et je sais plus qui d'ininterressant. Ce type à vraiment un don pour faire des plateaux incohérent, moches et mous...

24) Quelles sont les 4 personnes qui doivent prendre le relais sur leur blog ?

Y'en a pour tout le monde, démerdez-vous...

vendredi 20 octobre 2006

Labouata Playlist Novembre 2006 En ligne!



Quelques soucis (gros) techniques mais nous y voilà, nouvelle playlist avec deux morceaux qui en ont sauté pour son bon fonctionnement (on verra à les remettre plus tard).

Je vous laisse découvrir tout ça, ya que du bon...et une surprise aussi. C'est mon petit cadeau du mois à vous amis mélomanes...

Bien évidemment, vos remarques et critiques sont les bienvenues, d'ici quelques mois je pense, je mettrais un truc pour pouvoir élire le morceau préféré du mois, comme ça on verra à faire des playlists populaires ;).

Promesse

Allez, très bientôt, je met ma radio à jour... Un nouveau mix avec d'autres artistes pour le mois de Novembre. Restez connectés!

lundi 9 octobre 2006

"Le Parfum" adapté par Tom Tykwer



Intrigué par l'implication de Tom Tykwer dans ce projet (il faut dire que le bonhomme m'avait cogné en pleine poire avec son Cours Lola Cours) je me suis dit qu'il fallait quand même que je me regarde cette adaptation, au risque pour une fois, de me court-circuiter la lecture du livre.

Je n'ai donc pas lu le livre, et c'est simplement du film en lui-même dont je parlerais (et à chaud, j'en sors à peine).

Et bien je serais court mes très cher lecteurs. Le film est à voir. Je ne sais pas ce qu'il omet de l'oeuvre originale, je ne sais pas non plus ce qu'il rajoute ou complête, mais pour un regard neuf, les ambiances, les tensions, les pensées d'un personnages aussi muet que Jean-Baptiste Grenouille et surtout les odeurs se ressentent.


Les lecteurs seront peut-être frustrés de ne pas retrouver les structures d'un roman et donc les schémas narratifs et littéraires, en tout cas pour ce qui est du point de vue du language photographique, séquenciel et sonore, ca se tient. Tout est mis en oeuvre pour comprendre le mécanisme de pensée du personnage principal auquel d'ailleurs on s'attache très vite.

De plus c'est le genre de film qui mèle fantastique et réalisme et ça, bein j'aime.

Alors certes, Tom Tykwer est un agité de l'effet spécial et de temps en temps, il pousse juste un peu trop loin le bouchon, mais au final, si le film n'est pas parfait, il n'en reste pas moins bien au dessus de ce que Telerama, Chronic'Art et TeleCineObs ont bavés, notamment grâce au casting discret mais très efficace qui est mis en oeuvre.

Bref, moi en tout cas, ça m'a motivé pour m'acheter le livre et compléter mon point de vue, finalement, j'aurais ptet' pas dû voir le film avant...bah, tant pis, c'est pas la meme expérience de toute façon...

samedi 7 octobre 2006

Le Stupeflip CROU ne mourra jamais!!!!


Que ce soit clair, j'emmerde ceux qui pensent que Stupeflip c'est de la merde. Mais je le fait avec des arguments...

En écrivant à Mlle Maliki pour lui demander un truc sur ce groupe, je me suis dit que je chercherait bien quelques news d'eux.

Et en fouillant sur Google, j'ai été renvoyé vers un topic "Stupeflip" sur le forum officiel des Svinkels. Croyez le ou non, ça y crache à tout va sur ce groupe, parfois avec des arguments des plus douteux, souvents complétés par un "j'ai pas écouté mais c'est nul à chier". Les auditeurs du Svink', plus que d'être parfois décérébrés, n'ont donc aucun humour ou second degré? Aucun recul sur les messages, sur les ambiances créées?

Alors à toi auditeur bouché du Svinkels ou de tout autre groupe second degré subversif, toi qui est passé à côté du Stupeflip, je t'écris ces lignes didactiques mais un brin violentes...

Si ton évaluation musicale s'arrête à un "t'es un vendu" ou "t'es un branleur" je suis désolé de te l'apprendre, mais tu pars sur de mauvaises bases. Quand on prend cette échelle là pour juger de la zique on peut aller mourir. V'là les rebelles d'aujourd'hui. Pas mieux qu'un de ces Jeunes Communistes comme argumentaire: "whé les gens dans les rangs sont nuls, rejoignez nous, ensemble nous sortirons tous du rang, tous derrière le poing levé!!!" (vous y voyez pas comme un énorme paradoxe dans la démarche?)

Merde! Le Stup ça vous jette un de ces froid, un malaise et des sonorités bien cradingues, justement tout le boulôt du Stup c'est d'arriver à synthétiser le bordel qu'on ressent en France et en pondre deux disques de 60 minutes intemporels, pleins de violence aussi gratuite que celle qu'on subit pourtant tout les jours en trouvant ça normal.

Le Stup', c'est un groupe de punk, au sens pur du terme, pas un groupe de tafioles éthérées qui crachent sur les hommes politiques. Eux s'en prennent à la source, à nous, citoyens merdeux sans conscience, ils nous font remonter à la gorge tout ce qu'on trouve normal, tout ce qui nous est acquis et qui fout la merde partout. Les albums du Stup c'est des bombes à retardement.

Même Pop-Hip, leur vilain petit canard n'arrive pas à être aussi inutile qu'eux le voudraient. C'est finalement un simple miroir de ce que les français sont aujourd'hui. Il est l'exacte allégorie de ce que disait Gustave Parking: "Tout le monde est d'accord pour critiquer la pensée unique".

Le Stup' te paraît hésitant, mal à l'aise, imparfait, et alors, qui es-tu toi pour aller prononcer un jugement? C'est justement ce que le Stup' fait passer comme message. On se fout du parfait, on se fout de l'harmonieux, la réalité est toute autre, l'essentiel n'est pas l'apparence, tu le sais mais tu ne veut pas le voir. Stupeflip c'est un "merde" aux codes sociaux, un "merde" aux punks, "merde" au rock et "merde" au hip-hop et aux autres.

Là où le groupe pêche aux yeux de certains qui n'ont rien compris à la première ère du Stup, c'est qu'il y a eu de la promo autour du groupe. Peut-être une erreur du Stupeflip, avoir signé pour une maison de disque, donc promo obligatoire...ceci dit, ce qu'ils en ont fait est à leur image. Mes pauvres humains, qu'en avez vous vu de cette promo? Lorsque "Depuis que j'fumes plus de shit" est sorti, les adeptes du Crou ricanaient en vous voyant outrés voire indiférents... Pour la plupart vous écoutiez ça sans chercher l'erreur et le Stup et ses adeptes s'en frottaient les mains, le tri se faisait de lui-même. Rien d'anodin à ce que ce soient ces morceaux là qui soient choisis pour la promo, les autres ne vous auraient pas poussés à les haïr et donc à vous y interresser. Ce qu'a fait Stupeflip ça s'appelle de la psychologie inversée.

Le Stup dérange parceque c'est une bonne bouffée de gaz à effet de serre, parceque c'est comme une relance de facture EDF, parceque c'est un coup de batte de base-ball dans la nuque des bébés phoques: ca a pas besoin d'être raffiné pour envoyer direct dans les dents, c'est ça la réalité.

Et le boulôt est là, c'est clair: créer du son brut, sans concessions, pas même celle de faire adherer l'auditeur. Le but est de le pousser à réfléchir par lui-même, pas à le caresser dans le sens du poil ("Et si ya des critiques négatives sur l'album, et bein et bein et bein c'est pas bien!") Ca crache sur les gens qui s'y interressent à moitié, ça refuse toute intrusion, c'est là, ça se fout du qu'en dira-t-on et ça dérange...

Le but n'est pas de savoir ce que c'est, ni d'où ça vient, ni comment. Le but est de se demander pourquoi et qu'est-ce qu'on va en faire vu que ça veut pas partir. Ca, Stupeflip y pousse forcément.

En ce sens, le Stupeflip CROU fait ce que tout punk, rockeur, ou hip-hopeur devrait faire depuis 10 ans: il t'emmerde et le fait bien. Voilà pourquoi je suis prêt à me sacrifier pour la religion du Stup. Voilà pourquoi, avant de critiquer de façon déconstructive, tu ferais mieux à l'approche d'un groupe pareil, de te demander si ta démarche en écoutant ce truc est claire.

DEMANDE TOI POURQUOI L'ERE DU STUP.

PS: J'aime le Svink, mais parfois ses auditeurs feraient mieux de prendre un peu de plomb dans la cervelle avant de commencer à cracher sur les groupes sans en connaître les démarches, ne pas aimer le produit du boulôt, ne pas aimer la façon de l'amener, je peux comprendre, ne pas aimer le pourquoi, je crois que là on se renie soi-même lorsque l'on écoute les paroles des Svinkels à fond.

Related Posts with Thumbnails