mercredi 26 juillet 2006

Jump In the Line, Rock your body in time!

Pas de post aujourd'hui, je fais des lines pour avoir de la matière cette nuit, patience!
(oui, le jeu de mot avec la chanson d'Harry Belafonte est capillotracté, mais que voulez-vous...)

lundi 24 juillet 2006

Mathias Deadline -6J


La Poupée de porcelaine de Mathias voit sa tête explosée en pleine parade officielle



Celui-là m'a donné du mal, le Roi Cannibale, prêt à s'offrir en repas à Mathias...

dimanche 23 juillet 2006

Mathias Deadline -7J



Allez, deux de plus de terminées Chapitre 15, Mathias rentre triomphant de la guerre et chapitre 22, Rencontre et invitation du Prince Cannibale

Non je glandes pas!

Juré, j'ai juste trouvé un moyen de bosser plus vite... allez, preuve que je bosse:


vendredi 21 juillet 2006

Mathias Deadline -9J




Celle de la plage terminée et deux de plus. Mise à jour prévue dans la soirée avec deux planches supplémentaires minimum.

Lorsque tout sera terminé je publierai toutes les illustrations dans l'ordre...

J'ai réparé le flux rss, désolé pour ceux qui en étaient coupés!

jeudi 20 juillet 2006

Mathias, demarrage du marathon, deadline -10 Jours



Et vi, un auto portrait pour le roi au violon...bah c'est l'équivalent du cameo...

Et voilà, c'est parti. bon en même temps je suis pas perdu non plus, j'ai un tas de croquis partout et quelques illustrations déjà dans les cartons que j'ai pas publiées donc..., faut juste les finaliser...

mercredi 12 juillet 2006

Ouipe Mathias



Deux boulôts en cours

Le premier manque encore de foule en arrière plan et d'éléments sur la table, le deuxième bien évidemment n'est pas encore terminé, un boulôt sur le sable et la lumière à finir...

Oui je me suis amusé à prendre la tête de l'auteur pour le personnage du précepteur de Mathias...petit clin d'oeil.






Et: News! Le Roi Mathias a été réédité en Français avec les mêmes illustrations que l'édition précédente. A lire vite!

dimanche 2 juillet 2006

La conscience tranquille…

Ce n’est un secret pour personne, les vacances, c’est bien. Ah oui, enfin venu le temps béni où l’on peut vaquer à sa paresse, les orteils en éventail au bord d’une large étendue de flotte fraîche… Alors on se dore l’épiderme, on s’occupe de grille de Sudukul en romans de gare, on se mate, on s’attrape au camping et on regarde aussi la France foutre une branlée au Brésil.

Mais qu’en sont-ils des pauvres oubliés laissés là à nos vraies vies ? Qu’advient-il du petit Clearstream, gentil petit que l’on a substitué à un jeu de ballon sur pelouse ? Et de nos enfants de France expulsés dans des pays qui ne sont pas les leurs que l’on a substitués par de bien plus blanches pages de tests féminins ?

Et les Erections Pestilentielles 2007 avec la montée en puissance d’une gauche de droite et d’une droite d’extrême droite ?

Non mais sérieux ? Il n’y aurait pas un peu de foutage de gueule par moment ?

Mais où est-ce qu’ils sont, mes bons citoyens français remontés contre un gouvernement clownesque, ces citoyens que l’on a pu voir dans les rues en 2002 contre le pirate liberticide et ses acolytes ? Bah, faut que je m’y fasse, les vacances, c’est une grande pause pour tout le monde apparemment… Même les politiques regardent la Coupe du Monde alors forcément, pourquoi je m’inquièterai de ce qu’ils fassent passer des lois aberrantes sur l’Internet pendant que je bois mon pastis devant le Tour de France, mon côté naïf ne devrait pas me rendre aussi parano…

M’enfin, c’est vrai, faut que je sois réaliste, de toutes façons, si les Français, après 10 ans (10 ans, vous imaginez…) de mensonges éhontés, de promesses faussées et de grands sourires hypocrites, sont toujours prêts à laisser sans surveillance leur pays aux mains de ces tarés pendant deux mois, c’est qu’un bon petit excité aux dents longues au pouvoir dans un an leur sera bien mérité. En tout cas avec des attitudes aussi irresponsables et immatures que celle-là, c’est ce que je vois venir gros comme une maison.

Voilà pourquoi certains matins comme celui-ci, l’envie me vient de plus en plus pressante d’annihiler ma sensibilité ainsi que mon esprit de synthèse des évènements à effets globaux (on appelle ça une conscience politique) à grands coups d'alcool dans la tête. A ce niveau là, j’ai plus envie de défendre un pays qui se suicide à chaque période estivale. J’ai juste envie de déconnecter et de laisser le tout se casser la gueule jusqu’à ce qu’un peu d’action se fasse, qu’on puisse réellement casser du système…

Allez, ciao et « Bon Bisoux d’Argelès-sur-Mer » !

Related Posts with Thumbnails